Le salpêtre, comment s’en débarrasser et en venir à bout ?

Vous constatez la présence de salpêtre sur vos murs et vous voyez bien aussi que vos murs commencent à être endommagés… Il est donc temps de faire le nécessaire…

Il ne faut jamais prendre à la légère une telle situation et en effet, il convient de faire procéder aux travaux nécessaires que seuls les professionnels peuvent réaliser dans les règles de l’art, étant bien souvent les seuls à pouvoir, avec justesse, déterminer la source du problème principalement et toujours lié à l’humidité.

Comment se débarrasser du salpêtre, quels sont ses dangers ? Nous allons faire un petit tour de tout cela et voir comment venir à bout de ce salpêtre…

presence-de-salpetre

Le salpêtre, c’est quoi exactement ?

Le salpêtre à première vue peut ressembler à de la moisissure, mais il n’en est pas.

Le salpêtre est un composant qui fait parti des minéraux et qui s’appelle nitrate de potassium, il se distingue d’une couleur blanche, qui fait penser au sel ou il peut aussi être légèrement grisâtre.

Le salpêtre est souvent visible à la base des murs et aussi à une hauteur de 1,50 depuis le sol. Le salpêtre est présent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des murs d’une habitation.

Sa présence est plus fréquente dans les maisons plus anciennes, et il convient de remédier aux travaux nécessaires pour s’en débarrasser. Le dépôt de salpêtre est, selon les cas, plus ou moins important.

D’apparence très inesthétique, il abîme surtout les murs et les surfaces sur lesquels il se dépose. Sur du plâtre, du ciment, des enduits, du bois, de la pierre, il est capable de tout détériorer, et, c’est pourquoi le problème doit être pris en compte à temps et surtout avant que les problèmes empirent. Si rien n’est fait, les fondations de l’habitation, tout comme la santé de l’homme sont en danger, la cause principale restant bien l’humidité.

Les problèmes d’humidité qui engendrent donc la présence de salpêtre se constatent bien souvent par des taches grisâtres. On remarque bien sûr et aussi les papiers peints qui se décollent, des murs qui commencent à s’effriter, et bien souvent, en dessous de tout cela, on peut d’ores et déjà constater la présence de cette couche blanchâtre, de ce sel blanc qui est donc le salpêtre.

salpetre-mur

Comment se forme le salpêtre ?

Pour bien comprendre ce salpêtre et pour pouvoir s’en débarrasser, il est important de connaître pourquoi et comment il se forme sur les murs ou surfaces diverses et variées.

Il est souvent présent dans les caves qui sont toujours des lieux plus humides. Il ne fait donc aucun doute que humidité et présence de salpêtre ont un lien fort.

Le plus souvent, la présence de salpêtre est directement liée au phénomène d’humidité dite de remontée capillaire, soit de cette humidité qui remonte dans les murs depuis le sol.

C’est pourquoi, on peut constater la présence de salpêtre jusqu’à 1,50 m environ depuis le sol, ce processus peut s’assimiler au sucre que l’on trempe dans du café, on voit bien la progression de la montée du café sur le sucre, et bien pour le salpêtre dans les murs, c’est la même chose, de cette humidité qui remonte depuis le sol.

Bien sûr et selon les conditions climatiques, on peut constater cette formation de cristaux de nitrate de potassium qui varie selon le climat mais ce qui ne solutionne pas du tout le problème d’humidité qui persiste et qu’il faut donc soigner, correctement.

Les matériaux poreux favorisent d’autant plus la présence de salpêtre. Si le problème est laissé à l’abandon, ce sont alors des fissures qui apparaissent et là le problème devient plus embêtant pour les fondations de l’habitation.
L’aération et la ventilation d’une pièce sont aussi très importantes pour éviter la formation de salpêtre pour des lieux ou des pièces légèrement humides. Chaque cas est différent, mais si la situation empire, il convient de faire procéder à un diagnostic humidité réalisé par un professionnel au plus vite, sachant que cette démarche est dans la majorité des cas, gratuite.
Les professionnels proposent les bonnes solutions, il est donc important de leur faire confiance.

Comment se débarrasser du salpêtre ?

Plusieurs solutions sont disponibles pour se débarrasser du salpêtre.
Dans la plupart des cas, le savoir-faire des professionnels reste nécessaire.

Il faut savoir également que la plupart des produits de traitements ne sont pas garantis à vie, ce sont donc des traitements qui doivent être renouvelés.
Mais, il existe des solutions plus fiables dès lors que la source du problème est bien établie.

Il reste préférable de comprendre la source du problème afin que celle-ci soit correctement soignée, et pour éviter aussi de dépenser inutilement de l’argent à des solutions qui ne seront que provisoires. Il convient de prendre le taureau par les cornes immédiatement plutôt que de chercher à camoufler le problème.

Il faut donc faire intervenir un professionnel qui saura détecter la source du problème pour vous proposer ensuite les solutions fiables et durables pour remédier à votre souci d’humidité et donc de détérioration de murs, de plafonds, de charpente, dans votre habitation. Pour vous offrir de nouveau un environnement sain et bien sec.

Ce professionnel peut réaliser une barrière étanche et pour cela il injecte dans le mur proche du sol et ce, tous les 15 cms environ, une sorte de résine, un produit chimique hydrophobe qui est fabriqué à base de gel acrylamide et silicone. Il faudra donc percer le mur à différents endroits et notamment ceux qui font valoir cette remontée des eaux pour injecter le produit. L’injection peut se faire aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur.
Le produit se solidifie au contact de l’eau et c’est ainsi qu’il forme une barrière étanche.

Sinon, il y a aussi une autre solution qui consiste à insérer dans le mur une feuille en acier inoxydable et en bitume armé, tout comme on peut aussi insérer du mortier hydrofuge.

Une membrane étanche peut aussi être disposée tout le long du mur afin de bloquer les remontées capillaires.

Autres solutions contre le salpêtre

L’assèchement

Il est possible aussi de procéder à un assèchement d’ordre électro-osmotique en vue d’attirer vers le sol l’eau qui veut remonter.

Pour cela, à l’aide d’électrodes un courant continu est créé pour attirer l’eau vers le sol, il convient d’inverser la polarité des champs magnétiques pour faire descendre cette eau qui veut remonter.

Avec cette solution, le mur n’a pas besoin d’être forer, dans des conditions de fragilisation c’est sans doute la meilleure solution.

Le drainage

A l’aide d’un siphon atmosphérique, il est possible d’éliminer depuis l’extérieur l’humidité dans les murs, ainsi et toujours selon les cas, un drainage du terrain peut s’avérer utile et surtout essentiel.

Ces types de solutions permettent vraiment de régler les problèmes d’humidité et notamment éviter la présence de salpêtre.

Solutions de prévention et traitement contre le salpêtre

Pour rénover un intérieur, pour prévenir et éviter les risques, il existe des produits anti-salpêtre, comme des enduits spécifiques.

Ainsi, pour s’armer contre la présence du salpêtre, il est possible de traiter toutes les pièces en rez-de-chaussée et une cave si celle-ci est présente. Pour cela, il suffira de déposer jusqu’à 1,50 m des murs, cet enduit spécifique. Il est très important aussi de veiller à ce que les pièces puissent être bien aérées et ventilées, pour cela les solutions simples existent aussi, avec les VMC entre autres… Pour les petites pièces les absorbeurs d’humidité peuvent aussi être utiles.

Là encore, il faut bien comprendre que ce sont des solutions non durables, elles peuvent donc être envisagées avant de faire intervenir un professionnel qui proposera, de son côté, des solutions durables. On parle ici de traitement anti-salpêtre

Vous pouvez aussi envisager un traitement fongicide et bactéricide pour éviter les moisissures, également un imperméabilisant pour créer un film étanche sur vos surfaces.

Toutes sortes de solutions sont disponibles mais il convient toujours de bien évaluer les situations.

Dites-vous aussi que tous ces produits coûtent cher, aussi, il s’avère souvent plus judicieux de faire intervenir de suite un professionnel qui saura proposer une solution efficace pour un coût parfois moindre à ce que vous pourriez dépenser pour des produits qui ne vous proposeront que des solutions provisoires. Bien souvent pour ces types de produits, il faut prévoir plusieurs couches.

Avec un traitement complet anti-salpêtre qui inclut :

  • un bactéricide /fongicide,
  • éventuellement un anti-tâche,
  • un imperméabilisant,
  • puis une peinture anti-humidité

Certes vous retrouverez un mur asséché, plus sain, sans humidité, sans moisissures, mais les problèmes ne seront que repoussés.

Pour ces raisons, optez plutôt sur les interventions durables réalisées par des professionnels.

Il convient de bien considérer les dangers du salpêtre qui, outre les dégradations des matériaux, présentent aussi de très mauvaises influences sur la santé. Ce sont principalement les problèmes d’humidité qui sont en cause, plus que la présence du salpêtre en lui-même, car quand, il est là, il n’est que le signe visible d’un problème qui perdure déjà depuis trop longtemps, celui de l’humidité.

L’environnement humide favorise l’asthme, les allergies, les bronchites chroniques, toutes sortes de problèmes respiratoires, et ces problèmes sont multipliés pour les plus jeunes, il est donc impératif d’être dans un environnement sec et sain.

Le salpêtre en lui-même, nitrate de potassium est utilisé en guise de conservateur pour certains aliments, charcuteries notamment, il n’est donc pas un produit néfaste à proprement parler, ce n’est pas pour autant qu’il faille en ingérer bien sûr ! mais tout ça pour dire que c’est bien l’humidité qui reste la plus dangereuse et c’est donc bien elle qui engendre la présence de salpêtre.

Vous l’aurez bien compris, en cas de présence de salpêtre, c’est de toute façon un problème d’humidité qu’il faut régler !

En conclusion :

C’est bien à cause des remontées capillaires que le salpêtre apparaît et à cause de l’humidité qui est donc créée dans le mur.

Il faut donc toujours déceler le problème pour pouvoir appliquer la meilleure solution de soin. Il faut trouver l’origine pour traiter avec efficacité et surtout durablement.

Faire appel à un professionnel permet de gagner du temps et de l’argent, par ailleurs, ces professionnels disposent de tous les moyens utiles pour détecter, traiter et donc venir à bout de la plupart des problèmes qui sont liés à l’humidité.

Faire faire un diagnostic humidité qui est gratuit est tout naturellement la première démarche à accomplir afin de faire ensuite le tour des problèmes en vue d’envisager les meilleures solutions de traitement.

Une chose est certaine, un problème d’humidité ne doit jamais être pris à la légère et doit être traité correctement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.