Mesurer et traiter l’humidité des murs

Il n’est pas rare dans une habitation et, notamment si celle-ci est ancienne, de rencontrer des problèmes d’humidité. L’humidité peut avoir de lourdes conséquences sur la santé et sur la bâtisse, elle est détectable selon de nombreux signes sur les murs, à l’intérieur comme à l’extérieur. Si vous rencontrez des soucis d’humidité, voyons ensembles comment mesurer et traiter ces problèmes.

humidite-mur

Quelles sont les causes de l’humidité et quels sont les symptômes ?

Le premier symptôme d’un mur humide est que celui-ci au toucher n’est jamais bien sec. Par ailleurs, un autre symptôme fréquent est l’apparition de taches grisâtres. L’apparition d’une sorte de sel à au moins à 1,50 m du sol, sur un mur, annonce la présence de salpêtre, c’est l’une des conséquences directes de l’humidité dans une habitation.

Bien sûr, vous pouvez également constater de la moisissure, celle-ci apparaît dans les zones humides et souvent pas très bien aérées. Si un mur extérieur a du mal à sécher après un orage, c’est qu’il est humide et d’ailleurs, à la longue, il peut aussi laisser apparaître des taches grises. Parfois si l’humidité est importante, elle peut causer des fissures.

En premier lieu, il est nécessaire de trouver la cause de l’humidité. Parfois cela est simplement dû à une mauvaise ventilation ou aération, mais parfois, les causes peuvent être beaucoup plus dramatiques.

En effet, si il s’agit d’infiltrations d’eau ou de remontées capillaires, (de l’eau qui remonte depuis le sol), cela peut donc avoir des conséquences beaucoup plus graves.

Il existe, selon les cas, des traitements spécifiques et qui doivent être réalisés par des professionnels. Il n’est pas rare non plus qu’un dégât des eaux soit responsable de l’humidité, là encore, il convient de faire le nécessaire pour solutionner le problème.

Comment mesurer l’humidité des murs ?

L’humidimètre

Pour mesurer l’humidité d’un mur, il faut se munir d’un humidimètre qui est l’outil spécifique pour cela. Cet outil va permettre de mesurer le pourcentage d’eau contenu dans le mur. On peut aussi utiliser un hygromètre pour mesurer l’humidité dans une pièce. Pour des mesures plus précises, il est conseillé d’utiliser un humidimètre thermique, c’est l’outil des professionnels. Il existe des testeurs d’humidité, ainsi, si les résultats ont une valeur entre 0,4 % et 1 %, ce n’est pas dramatique, par contre, au-delà, c’est qu’il y a bien un problème d’humidité, considéré alarmant dès les 2 % atteints.

humidimetre

Diagnostic humidité par un professionnel

Vous pouvez demander à un professionnel d’établir un diagnostic humidité, généralement, pour un premier diagnostic, celui-ci est gratuit chez la plupart des professionnels qui les réalisent. Les experts en humidité disposent de méthodes efficaces pour déceler les problèmes, ils utilisent souvent la technique avec une bombe à carbure de calcium. Pour tous les cas de problèmes d’humidité et avant d’en arriver à des catastrophes, aussi bien pour les aspects sécurité que santé, il faut faire le nécessaire au plus vite.

Comment traiter un mur humide ?

Dans le cas d’un problème d’aération

Si l’humidité n’est pas liée à une infiltration d’eau mais simplement à un manque d’aération, il est possible alors de remédier au problème en aérant plus souvent votre pièce, à faire poser une VMC si la pièce n’en a pas, ou alors d’utiliser un déshumidificateur ou absorbeur d’humidité.

Dans le cas d’un problème d’infiiltration

Par contre, dans le cas d’une infiltration d’eau ou remontée capillaire, il faudra faire intervenir un professionnel car lui-seul peut déterminer la cause exacte et ainsi cela vous évite de dépenser de l’argent inutilement si vous ne trouvez pas cette véritable cause. Mieux vaut trouver rapidement la source du problème pour éviter que les dégâts ne s’aggravent.

Pour les traitements qui sont réalisés par les professionnels, on trouve un premier traitement qui consiste à injecter dans les murs humides, un produit qui résiste à l’humidité. Le second traitement consiste à faire des saignées dans ces murs humides.

traitement-humidite-professionnel

Les solutions traitements humidité :

Le marché propose des produits qui sont adaptés pour pallier à des soucis d’humidité, mais, par contre, ces produits ne sont pas forcément adaptés à toutes les situations. Voilà, pourquoi et, encore une fois, il est souvent plus judicieux de faire établir un diagnostic humidité par un professionnel. Pour de l’humidité sur un mur, sur un plafond, sur une charpente, en cas d’infiltration, en cas de remontée capillaire, en cas de fuites, chaque cas nécessite souvent son propre traitement.

Il existe des peintures spécifiques, des résines qui permettent de construire des barrières anti-humidité, mais il convient aussi d’avoir le savoir-faire pour panser les blessures sur vos matériaux. Enfin et pour rappel, sachez que le premier diagnostic humidité est gratuit dans la plupart des cas, aussi, il serait dommage de ne pas en profiter !

Quelles sont les conséquences de trop d’humidité ?

Les conséquences qui engendrent l’apparition de salpêtre sur les murs, de mérule sur une charpente, de moisissure, entraînent, le plus souvent des dégradations de matériaux, des dégradations de l’aspect esthétique des lieux.

humidite-fenetre

Mais les conséquences sont également nombreuses pour la santé.

En effet, un milieu humide est toujours propice au développement de microbes, bactéries et les maladies qui en découlent sont souvent de l’asthme, bronchites, problèmes d’ordre respiratoire. Toutes ces conséquences sont encore plus graves chez les plus jeunes, c’est pourquoi il est important de vivre dans un environnement sain, bien sec et non humide. Les conséquences sur la santé et pour ce qui est en lien avec l’humidité, on retrouve également des irritations de la peau de type eczéma, mais aussi des maux de tête, de la fatigue, des nausées, des toux, des rhinites, des essoufflements, des irritations des yeux, de multiples allergies…

Il faut bien comprendre qu’un problème d’humidité laissé trop longtemps, ne fera qu’aggraver la situation, et sans compter surtout, les dégradations qui sont faites aussi à la bâtisse elle-même en cas de trop d’humidité, tout se fragilise.

Conclusion :

Voilà, vous l’aurez bien compris, à la moindre trace d’humidité dans la maison ou à l’extérieur, il est nécessaire de faire un diagnostic pour déterminer la cause du problème.

Si celui-ci peut s’avérer moindre au départ, il faut toujours garder en tête que plus vous attendrez et plus les dégâts risquent d’être importants ensuite…

Dans certains cas, seuls les professionnels peuvent déterminer la source du problème, et dans d’autres, pour des fuites connues, par exemple, il est possible de remédier soi-même au souci. Les travaux pour stopper l’humidité peuvent s’avérer assez complexes selon les causes, voilà pourquoi l’avis de professionnels est obligatoire.

Mais pour la santé, comme pour conserver des fondations et/ou une charpente en bon état, en cas de tache suspecte, de présence de salpêtre, tous les soins doivent donc être apportés au plus vite.

Pensez-y… Il convient bien et surtout de ne jamais laisser s’aggraver la situation, la solidité de votre habitation en termes de fondations en dépend aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.