Quel prix pour la pose de fenêtre ?

Vos fenêtres méritent d’être changées et avec l’aide de crédits d’impôts vous pensez donc au renouvellement de vos fenêtres ?

Pour des travaux réalisés par les professionnels, en effet, vous pouvez bénéficier de certains avantages mais sous conditions. Qu’en est-il du prix à prévoir pour la pose de nouvelles fenêtres ? Suivez le guide !

pose-fenetre

Comment procéder pour le renouvellement de vos fenêtres ?

Bien sûr, pour déterminer le coût du changement de fenêtres et pour savoir comment procéder, il convient en premier lieu de savoir identifier le types de vos fenêtres, car, nous le savons, les modèles, les dimensions varient.
Dimensions de vos fenêtres, un ou deux battants, plus encore, avec ou sans aération, fenêtre avec fonctionnalité oscillo-battant, fenêtre ou baie vitrée…Il faut donc bien estimer tous les besoins et les désirs.

Tous ces critères impactent forcément sur le coût, mais sur un plan global, il est recommandé de choisir des fenêtres qui seront équipées d’une haute aération et avec la possibilité de la fonction oscillo battante. Il y a aussi le choix entre simple ou double vitrage, voire même triple vitrage, mais cela dépend de votre lieu de résidence et si vous êtes soumis à des nuisances sonores.

Ensuite, vos travaux peuvent considérer un changement global de fenêtres ou alors un changement partiel, qu’en est-il ?

Pour de la rénovation, le dormant de bois en général est ainsi conservé et c’est donc par-dessus celui-ci que sera posée la nouvelle fenêtre souvent en PVC. Sinon, il s’agira d’une dépose totale ce qui consiste à remplacer la totalité de la fenêtre, ce qui favorise ainsi à la fois l’isolation phonique et calorifique et ce qui garantie aussi une meilleure luminosité et un meilleur fonctionnement évidemment. La dépose totale nécessite bien sûr plus de temps. La rénovation coûte moins cher et reste plus simple à faire.

Sur le plan financier, en ce qui concerne la rénovation, la fourchette des prix oscille entre 300 et 600 euros voire jusqu’à 800 euros selon le choix et caractéristiques des fenêtres. Pour de la dépose total et toujours selon le choix des fenêtres les prix oscillent entre 400 et plus de 1000 euros/fenêtre, mais là-encore tout dépend des caractéristiques des fenêtres et de vos souhaits. Avec la dépose totale, vous pouvez, bénéficier de crédits d’impôts à la condition aussi de faire réaliser les travaux par des professionnels agréés.

Quels sont les différents types de fenêtres ?

Bien évidemment, dans le prix, le choix des matériaux de fabrication des fenêtres entre en compte. Les styles jouent bien sûr eux aussi un rôle. Rustique, moderne, selon les dimensions, les formes, les matières, les caractéristiques, forcément les prix varient beaucoup.

Fenêtres en bois

Le marché propose des fenêtres en bois c’est la matière la plus économique et qui convient bien aux styles rustiques ou anciens, bien sûr la durée de vie est plus courte et l’entretien est plus contraignant que le PVC.

Fenêtres en PVC

Les fenêtres en PVC sont justement appréciées pour le peu d’entretien qu’elles nécessitent et pour la longévité de vie.

Ce type de fenêtres est disponible aussi en différents coloris. Ce choix convient bien aux habitations modernes et/ou contemporaines.

Fenêtres en aluminium

Puis on trouve aussi les fenêtres en aluminium, avec un joli rendu et là-encore peu d’entretien à prévoir, mais peu efficaces en terme d’isolation et souvent plus chères, certains fabricants proposent aussi des fenêtres mixtes. Actuellement, c’est plutôt la fenêtre en PVC qui semble avoir le vent en poupe !

professionnel-pose-fenetre

Le point sur les aides qui peuvent être attribuées :

En vue d’améliorer l’isolation thermique de votre logement et dans le cadre du renouvellement de fenêtres, en 2019, le taux du crédit d’impôt pour la transition énergétique et pour les fenêtres était de 15 %. A partir du 1er janvier 2020 ce crédit d’impôt disparaît au profit d’une prime forfaitaire pour les ménages modestes et crédit d’impôt pour les autres foyers.

Pour des fenêtres double ou triple vitrage, en 2019, c’était donc le crédit d’impôt à 15 % (plafond de 100 euros/fenêtre) qui s’appliquait et les choses ont changées en janvier de cette année. A savoir que les portes d’entrée et les volets n’étaient pas inclus dans le dispositif.

Depuis le mois de janvier 2020, les conditions exigent que le logement soit une résidence principale et que celui-ci puisse justifier d’au moins de deux années de construction. Bien sûr, le bénéficiaire doit être imposable en France. La dépense pour les fenêtre est allégée et ce, sur le matériel uniquement, soit hors main-d’oeuvre. Les travaux doivent être faits par une entreprise RGE.

A ce crédit d’impôt qui peut être octroyé, peut aussi s’ajouter la prime Quelle Énergie ou prime Quelle Énergie Plus, ce, sous la forme de chèque et sous conditions, ces primes sont cumulables avec le crédit d’impôt.

Conclusion :

Dans le cadre d’un renouvellement de fenêtre, il est préférable de choisir une dépose totale pour bénéficier des aides en vigueur et donc et aussi de faire réaliser ces travaux par une entreprise agréée toujours pour les mêmes raisons.
Il ne reste plus qu’à déterminer vos besoins et vos choix selon votre budget disponible, et nous espérons que toutes ces informations vous auront été utiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.